Son histoire

Chelles, un site historique

Bâti sur la voie romaine (dite Chaussée Brunehaut) qui reliait Senlis à Soissons, le village est dominé par son église dont la construction fut entreprise au début du XIIème siècle sur un ancien lieu de culte.

Dans le « Triangle » historique de Chelles le visiteur peut découvrir en plus de l’église, une tour du XVème siècle reste d’un château, des bâtiments anciens d’une ferme dite « du Roi », d’une grange dimière ou Prieuré de Moines Rouges, et un moulin du XIVème siècle entièrement rénové à l’intérieur du Relais Brunehaut.

Plusieurs zones du village sont dites de sensibilités archéologiques pouvant révèler des occupations protohistoriques, romaines, ou datant du moyen âge ; naturellement autour de triangle, mais aussi sur Bérogne, avec un édifice religieux, un cimetière avec autour une agglomération datant du Moyen Age avec des vestiges d’une occupation romaine.

Aujourd’hui, autour d’un ruisseau, le Vandy, les petites maisons typiques, de style Soissonnais, aux toits « à pas de moineaux », ont un charme légèrement suranné, un charme d’aujourd’hui.


Le hameau de Bérogne

Le hameau de Bérogne (Béronne aux XIIe et XIIIe siècle) situé dans la vallée de Vandy au sud de Chelles, formait une seigneurie distincte soumise à la coutume de Valois tandis que Chelles était de la coutume de Senlis.
Ce hameau également fort ancien a toujours fait partie de la paroisse de Chelles et était autrefois plus important en nombre d’habitants que Chelles.

Il y avait une chapelle à Bérogne, dédiée à Saint Sulpice.

en savoir plus

 
 
 
 
 
 
 
Vous trouvez ci-joint le schéma des zones de sensibilité archéologique fourni par la Direction Régionale des Affaires Culturelles, avec la mention des époques :

Pour Chelles, et son hameau de Bérogne

    1. occupation prohistorique et romaine
    2. bronze final
    3. occupation néolithique
    4. occupation néolithique et d'époque romaine
    5. occupation d'époque romaine
    6. occupation d'époque romaine (voie ancienne)
    7. occupation Haut Moyen Age (habitat)
    8. occupation Haut Moyen Age  (château)
    9. cimetière Haut Moyen Age
    10. occupation Moyen Age (château)
    11. édifice religieux et église
    12. édifice religieux avec cimetière
    13. occupation Moyen Age (agglomération)

L'église classée "Monument Historique" sur la liste de 1862

Dédiée à Saint Martin, père du monachisme français et introducteur du christianisme dans la Gaule romaine, « La cure de Chelles est l’une des plus anciennes de la région » (J.-E. Mermet). Les absides et les piles nord datent des alentours de 1140, et constituent l’une des œuvres les plus originales de l’architecture romane de la région :

  • voûtes dites « en cul de four » formant un quart de sphère sur les absides,
  • fenêtres des absides garnies de chaque côté de deux colonnettes dont l’extérieure à « fût en bâton brisé » assez rare dans la région.

Le clocher central date également de la première moitié du XIIème siècle. Les ouvertures en losange qui ajourent les quatre faces du clocher au-dessus des doubles baies sont tout à fait exceptionnelles. A l’extérieur, à l’arrière de l’abside, on découvre le vallon du ru de Vandy.
L’église de Chelles est classée Monument Historique sur la liste de 1862.

En savoir plus


La tour du XVème siècle

« Tour de la fin du XVème siècle, avec toit conique en pierre, près de l’église, et avec fenêtres en deux parties horizontales. On suppose que ce sont les restes du château démoli en 1770, qui a joué un grand rôle dans le moyen âge ». (Répertoire Archéologique de l’Oise par E. WOILLEZ – 1862)

Cette résidence seigneuriale fut bâtie une première fois au XIIème siècle. Ruinée par les assauts des Bourguignons et des Anglais, elle fut entièrement reconstruite au XVème siècle, avant d’être abandonnée et démolie. La légende locale fait état d’un souterrain qui rejoindrait Pierrefonds !

 


La Nécropole mérovingienne

Dans le parc du Château, fut mise à jour en 1863 une nécropole mérovingienne de près de deux mille tombes. Les plus belles pièces trouvées dans les tombes (fibules, broches, bagues dont une en or avec la figure du Christ cavalier, fragments de tissus, médaillons en verroterie, or et argent, monnaies…) sont exposées au Musée des Antiquités Nationales à Saint-Germain-en-Laye.

En savoir plus


Moulin du Relais Brunehaut (XIVème siècle)

C’est l’un des très rares moulins restaurés dans la région. Le ru de Vandy ne comptait pas moins d’une quinzaine de moulins sur son cours avant de rejoindre l’Aisne. Les moulins broyaient le blé et aussi l’œillette et des faines pour faire de l’huile. Le cours du ru fut également utilisé jusqu’au milieu du XIXème siècle pour le flottage du bois de la forêt de Retz vers l’Aisne et Paris.